Le EDTracker à l'essai sur Elite Dangerous, l'alternative à bas coût au TrackIR

Avec la popularité grandissante d'Elite: Dangerous et Star Citizen, les joueurs se penchent sur les systèmes de contrôles pouvant améliorer leur expérience de jeu. Certains passionnés se sont lancés dans des réalisations maison tel que l'ED Tracker.

Qu’est-ce que l’ED Tracker ?

Techniquement, c’est un Arduino, un micro processeur programmable, auquel on ajoute un capteur gyroscopique (capteur de rotation) et qui sont soudés sur un petit PCB. L’ensemble est plus petit qu’une boite de tic-tac et s’alimente par un port micro-USB.

Concrètement, en le fixant sur un casque audio, ou une casquette, l’arduino va enregistrer les mouvements de rotations de la tête et les transmettre à un logiciel qui tourne sous Windows. Correctement paramétré, ce soft va simuler un joystick analogique 2 axes. Si le jeu auquel vous jouez prend en compte des axes pour gérer le regard, alors c’est gagné !

A l'origine mis au point par des fan d’Elite: Dangerous (d’où le nom, avec le jeu de mot) les plans et codes du projet sont accessibles open source.

Ça se trouve où ?

En pièce détachées, chez tous les revendeurs de microeletronique (Conrad, Radiospares etc..) pour quelques dizaines d’Euros, mais le site edtracker.org.uk propose de vous assembler, flasher et calibrer le tout pour 25£ (+frais de port) circuit nu ou 28£ avec une boite.

Comptez 2 à 3 semaines de délai et gardez en tête qu’il s’agit de trois gars dans leur cave, ce n’est pas une société commerciale, cependant le travail est de très bonne qualité, le packaging et les informations également (entièrement en anglais).

Vous les contactez pour demander un exemplaire, le paiement se fait par PayPal une fois que votre exemplaire est monté, l’expédition suit dans la foulée.

C'est compliqué à installer/utiliser ?

Non. On le scotch sur la tête. On branche l’USB. On installe le soft. Et ça marche ! et le personnage tourne la tête. Il suffit de tourner au maximum de 45° pour voir le personnage se tourner quasiment entièrement, pareil pour l'axe haut/bas.

Mais est-ce que ça marche bien ?

Oui ! Le système n’est pas exempt de défauts (voir plus loin) mais ça fonctionne ! Le système gère 2DOF, c’est à dire 2 degrés de liberté, c’est à dire 2 axes, c’est à dire gauche/droite et haut/bas, c’est à.. Bref…

Par contre si la puce est capable de gérer la rotation (pencher la tête vers la gauche ou la droite) le logiciel ne la gère pas, lui.

Concernant le principe de tourner la tête en regardant l'écran, c’est étrange au début, mais on s’y fait très vite. Au niveau du délai, le système est très réactif. A vue de nez j’estime le temps de réponse à moins du centième de seconde (>0.1s). Dans les jeux, le temps peut être légèrement plus long, mais c’est un ralentissement dû au jeu, pas à l’EDtracker.

Pour ce qui est de la précision, là encore, la qualité est au rendez vous, le système est très précis, répétable et stable, en dehors de la dérive dans le temps.

Donc des soucis

Oui. Le principal défaut est que le capteur gyroscopique dérive dans le temps. Pour ceux qui veulent une explication plus détaillée sur cette raison, consultez la FAQ d’EDtracker, sachez que c’est lié à la gravité terrestre et au fait que le capteur n’a pas de magnétomètre (boussole) pour se recalibrer tout seul régulièrement.

Heureusement les développeurs ont prévu ça et intègrent une compensation de dérive à faire régulièrement. Cependant, si les devs annoncent 30 minutes entre 2 reset, personnellement, je dois plutôt le faire toute les 10 minutes, peut être qu’une recalibration complète est nécessaire. Heureusement (bis) le bouton de reset se situe sur l’EDtracker lui même, ou peut aussi l’affecter à une commande macro au clavier/souris/joystick. Donc au final, ce désagrément reste modéré et ponctuel.

Au final t’en pense quoi ? Est-ce que ça vaut le coup ?

Difficile de répondre par oui ou par non.

Le conçurent équivalent c’est le TrackIR qui coûte 150€, qui fonctionne sur une techno complètement différente (caméra + led IR + réflecteurs sur la tête) et qui permet d’avoir 6 degrés de liberté (les 2 rotations, + pencher la tête, plus les 3 axes de direction gauche/droite, avant/arrière, haut/bas).

La vrai question est “est-ce que ce système est nécessaire/utile en jeu ?”

Mon avis penche vers la négation. Ça apporte un (petit) plus à l’immersion, un (petit) plus à l’ergonomie, mais je ne pense pas que cela donne un avantage sensible en jeu. Et si c'était le cas, je considérerai que c’est un échec de la la part des développeurs qui seraient incapables de compenser l’absence de ce contrôleur dans le gameplay. A partir de là, je classe le TrackIR dans la catégorie des gadgets coûteux et inutiles qui ne m'intéressent pas. 

Pour autant, le petit “+” d’immersion et le rapport qualité prix de l’EDtracker font que je le recommande si vous avez un peu d’argent de poche, un peu de temps à y consacrer et que vous jouez à des jeux susceptibles de le faire marcher.

A noter enfin qu’il existe également des versions open source du TrackIR qui fonctionnent avec une camera USB et permettent aussi d’arriver à des résultats satisfaisant avec un peu de bidouille, mais ça sera peut être pour une autre fois. 

Pour finir, voici une vidéo de test avec une incrustation du logiciel qui gère le ED Tracker, ça permet de se faire une idée de la faible latence qu’il y a entre le contrôleur et le jeu : 

Réactions (29)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Elite Dangerous ?

55 aiment, 15 pas.
Note moyenne : (71 évaluations | 0 critique)
6,6 / 10 - Bien

61 joliens y jouent, 71 y ont joué.